DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Sud : une gigantesque manifestation contre la présidente


Corée du Sud

Corée du Sud : une gigantesque manifestation contre la présidente

C’est une véritable marée humaine qui s’est déversée dans le centre de Séoul pour demander le départ de la présidente sud-coréenne, dont la cérémonie funéraire était simulée. D’après les organisateurs, ils étaient un million. 260 000, selon la police. Mais une chose est sûre. Ils ne veulent plus de Park Geun-Hye, empêtrée dans un retentissant scandale.

“Aujourd’hui, la confédération coréenne des syndicats a rassemblé le plus grand nombre de membres de son histoire pour réclamer la démission et l’emprisonnement de la présidente”, a déclaré le porte-parole de l’organisation, Nam Jung-Su.

“Je suis venu ici pour appeler à la démission de Park Geun-Hye, qui a rendu les conditions de vie et de travail plus difficiles, qui a décrédibilisé la gouvernance de l’Etat et monopolisé les affaires de l’Etat avec une malsaine culture du secret. Cela me soulage de le crier avec d’autres personnes”, explique un manifestant.

Cela fait plusieurs semaines que des manifestations sont organisées et elles sont de plus en plus massives. La présidente est accusée d’avoir été sous la coupe d’une sulfureuse confidente et amie qui aurait profité de sa position pour contraindre des groupes industriels à verser de grosses sommes à des fondations douteuses qu’elle contrôlait. Cette conseillière de l’ombre a été arrêtée début novembre pour fraude et abus de pouvoir.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Troisième nuit de manifestations anti-Trump aux Etats-Unis