DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Daech revendique un attentat sanglant au Pakistan : au moins 52 morts


Pakistan

Daech revendique un attentat sanglant au Pakistan : au moins 52 morts

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué une attaque à la bombe qui a fait, samedi, au moins 52 morts et plus d’une centaine de blessés. L’attentat-suicide, perpétrée selon la police par un enfant de 14 ans, a eu lieu au Baloutchistan, province très pauvre du Pakistan, frontalière de l’Afghanistan.

L’explosion, au milieu de la foule, s’est produite pendant une cérémonie religieuse soufie à laquelle participaient environ 600 personnes. Le soufisme est une branche de l’islam considérée comme hérétique par certains groupes islamistes radicaux, dont les talibans. La province du Baloutchistan, stratégique car dotée de ressources pétrolières et gazeuses importantes, cumule violences entre sunnites et chiites, attaques islamistes et insurrection séparatiste.

“Le gouvernement est déterminé à éliminer le terrorisme et les extrémistes du pays”, a réagi le président pakistanais, Mamnoon Hussain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Boris Johnson va boycotter une réunion de l'UE consacrée à Donald Trump