DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël veut limiter le volume des appels à la prière et légaliser les colonies "sauvages"


Israël

Israël veut limiter le volume des appels à la prière et légaliser les colonies "sauvages"

Limiter le volume sonore des appels à la prière musulmane, c’est l’un des deux projets de loi controversés soutenu par le gouvernement israélien. Le texte n’a pas encore été voté au Parlement, mais sucite déjà des réactions indignées côté palestinien. “Les récentes mesures israéliennes vont mener à des catastrophes dans la région”, s’est ainsi alarmé Nabil Abou Roudeina, porte-parole de la présidence palestinienne.

Lors du conseil des ministres dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est justifié. “C’est la coutume dans de nombreuses villes en Europe ainsi que dans divers endroits du monde musulman, où ils ont limité les volumes pour le bien du grand public. Je soutiens une législation similaire et l’application de la loi dans l‘État d’Israël”, a t-il souligné.

L’autre projet de loi qui sucite une vive polémique, c’est la légalisation de colonies “sauvages” en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël. Le texte stipule que le gouvernement peut ordonner la confiscation de terrains privés à des propriétaires palestiniens, en échange d’indémnisations.

A court terme, ce projet de loi vise à maintenir la colonie sauvage d’Amona, près de Ramallah. Cette implantation illlégale doit être évacuée avant le 25 décembre prochain. Ce lundi la Cour suprême israélienne a rejeté la demande du gouvernement de repousser la date butoir pour la démolition de cette colonie emblématique de Cisjordanie occupée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Bulgarie : élection d'un président russophile, satisfaction à Moscou