DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Référendum en Italie : un drapeau européen devenu gênant pour Renzi ?


Italie

Référendum en Italie : un drapeau européen devenu gênant pour Renzi ?

Cela n’est pas passé inaperçu. Lorsque le Premier ministre italien, Matteo Renzi, a fait une allocution retransmise sur Facebook le week-dernier, le drapeau de l’Union européenne, qui apparaît d’habitude derrière son bureau, avait disparu… Le dirigeant de centre-gauche n‘était entouré que de drapeaux italiens.

Rien n’oblige un dirigeant d’associer l’emblème européen à son emblème national. Mais c’est un usage qui est largement répandu.

>> Les règles protocolaires relatives au pavoisement des édifices publics en France – cliquez ici

Matteo Renzi a donc dérogé à cette habitude. Et cela fait couler beaucoup d’encre !

En France, les dirigeants du Front national saluent cette initiative.

Les eurosceptiques voient là le signe que l’Union européenne ne fait pas recette.

Visée électoraliste à trois semaines d’un référendum ?

L‘étendard européen deviendrait-il embarrassant en pleine agitation des partis populistes dans la péninsule ?

Dans trois semaines, le 4 décembre, se tient un référendum constitutionnel crucial.
Matteo Renzi a mis tout son poids dans la balance, indiquant qu’il démissionnerait en cas de victoire du non.
Les mouvements populistes, à l’instar de la Ligue du Nord et du Mouvement 5 Étoiles, espèrent réaliser une percée, portés par des sondages qui leurs sont favorables.

Juin 2016

Novembre 2106

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël veut limiter le volume des appels à la prière et légaliser les colonies "sauvages"