DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

The Brief: Trump allié de Poutine, vraiment?


Le bureau de Bruxelles

The Brief: Trump allié de Poutine, vraiment?

Le commissaire européen Günther Oettinger est au centre d’une nouvelle polémique. Il avait récemment dérapé avec un commentaire inapproprié sur les traits physiques des Chinois.

Cette fois, il est accusé d’avoir voyagé en jet privé entre Bruxelles et Budapest. Son équipe réfute toute faute et affirme qu’il n’y avait pas d’autres vols. Le hic, c’est que l’avion appartient à un lobbyist pro-Kremlin et que les règles d‘éthiques imposent aux commissaires de refuser les cadeaux de plus de 150 euros. Oettinger n’a cependant pas précisé s’il avait payé son vol. Un eurodéputé du groupe des Verts demande sa démission.

Autre personnage controversé, Donald Trump a annoncé durant sa campagne qu’il comptait renier l’accord de Paris sur le climat. Au Maroc pour la COP22, les diplomates américains tentent de rassurer leurs homologues sur les intentions de Trump.

Le président élu a été présenté comme un allié pour la Russie. Pas si l’on en croit ce magnat du business, un exilé que notre correspondant Andrei Beketov a pu rencontrer à Bruxelles. D’après cet ancien oligarque qui a passé près de 10 ans en prison, la personnalité imprévisible de Trump pourrait conduire à des discordes avec le président Poutine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le commissaire Oettinger au centre d'une nouvelle polémique