DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA / Lituanie : une vente d'armes de collection vire à l'incident diplomatique


Lituanie

USA / Lituanie : une vente d'armes de collection vire à l'incident diplomatique

Vendre un cadeau peut être mal vu… surtout s’il s’agit d’armes données par les Etats-Unis. La Lituanie, qui a vendu huit fusils M-14 offerts en 1999 par l’Oncle Sam, en fait les frais.

Le ministère de l’intérieur lituanien les a cédé à des particuliers en 2014, sans savoir qu’un accord passé entre les deux pays l’interdisait. Ces fusils, utilisés par les snipers américains dans les années 1960, avaient été donnés par l’armée lituanienne au Fonds des Armes, qui dépend du ministère de l’Intérieur lituanien.

Washington s’en est aperçu, et a récemment demandé à la Lituanie de récupérer les fusils. Mais sur les huit, trois collectionneurs refusent toujours de restituer leur arme à l’Etat au prix d’achat.

Ces fusils sont des originaux, ils ont servi pendant la guerre du Vietnam“, explique le directeur du Fonds des Armes Jonas Salaveus. “Les collectionneurs nous assurent qu’ils valent entre 10 000 et 25 000 dollars. Mais l’Etat ne peut payer cette somme, donc il va falloir trouver un accord. Il faudra pour cela attendre la décision de justice“.

Un tribunal lituanien décidera du sort des trois fusils manquants. Ces M14, très prisés des collectionneurs, n’avaient été cédés que 350 euros pièce lors d’une vente libre. Il suffisait d‘être titulaire d’un permis pour en obtenir un.

Pour apaiser les tensions avec Washington, la Lituanie assure que les armes ont été acquises par des paramilitaires lituaniens, et qu’elles servaient donc toujours à défendre le pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Beaucoup de rumeurs mais toujours pas de gouvernement Trump