DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Madagascar : un projet de réinsertion autour de serviettes hygiéniques réutilisables


Madagascar

Madagascar : un projet de réinsertion autour de serviettes hygiéniques réutilisables

A l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, gros plan sur cette initiative de réinsertion à Madagascar.

La confection de serviettes hygiéniques réutilisables fait partie des activités proposées par le centre de réinsertion des jeunes Akany Avoko.

Ce centre Akany Avoko, situé à Ambohidratrimo à 15km de la capitale Antananarivo, receuille des jeunes filles maltraitées, violées, ou abandonnées. Hébergées et scolarisées, elles bénéficient également de formations. Aujourd’hui elles apprennent à fabriquer des serviettes hygiéniques recyclables.

Iriana Andrianalimanana est porteuse du projet healthy girls. “Le coût de fabrication d’une serviette hygiénique est d‘à peu près 3000 ariares, et pourtant ça dure à peu près un an. Le paquet de serviettes hygiéniques jetables coûte à peu près 2800 ariares, pourtant les jeunes filles sont obligées d’acheter un paquet par mois”, explique t-elle.

Iriana compte créer une entreprise sociale d’ici deux ans et commercialiser ces produits.

Selon les jeunes filles, l’utilisation de ce type de serviettes n’a que des avantages. “C’est facile à laver, ça sèche vite. Je me sens à l’aise quand je porte ça car ne bouge pas de ma culotte. Et aussi ça ne me fait pas mal et on est toujours propre quand on l’utilise parce qu’on est obligées de la laver”.

Le centre a également mis en place d’autres initiatives valorisant la protection de l’environnement comme la plantation de fruits et légumes en milieu urbain, la fabrication d’un charbon écologique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Etats-Unis

Les transports publics de San Francisco victimes d'un piratage