DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dopage : l'IAAF maintient la suspension de la Russie


Sport

Dopage : l'IAAF maintient la suspension de la Russie

Le Conseil de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a maintenu ce jeudi à Monaco la suspension de la Russie de toute compétitions internationales. Une sanction prononcée il y a un an suite aux révélations de l’Agence mondiale antidopage (AMA) sur le système de dopage d‘État en Russie.

La Russie a depuis tenté de montrer patte blanche, notamment en sanctionnant plus durement certains entraîneurs et médecins coupables d’encourager le dopage, et en mettant en place des modules éducatifs pour les entraîneurs et les sportifs. L’IAAF a reconnu ce jeudi les efforts réalisés, mais a estimé que la Russie devait encore prouver que les contrôles étaient effectués “sans interférence extérieure“.

Moscou semble bien décidé à le faire : Vladimir Poutine a annoncé la refonte immédiate et totale du système de lutte antidopage, ce jeudi lors de son discours annuel devant le parlement. Son objectif : que les athlètes russes soient autorisés à participer aux Championnats du monde d’athlétisme, en août 2017.

Il y a une lueur d’espoir. Ce prétendu scandale de dopage nous permettra de créer en Russie le système le plus avancé pour mener cette bataille contre le mal. J’en ai la certitude, car le programme anti-dopage national sera prêt avant la fin de l’année“.
Vladimir Poutine, président russe

L’IAAF se rendra en Russie en janvier, pour vérifier les avancées de l’antidopage. Mais une autre épée de Damoclès flotte au dessus des athlètes russes : la publication le 9 décembre du deuxième volet du rapport McLaren, qui devrait encore accabler la Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Gareth Southgate : "il n'y pas de job impossible"