DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"La fille de Brest" : thriller médical !


cinema

"La fille de Brest" : thriller médical !

En partenariat avec

Le film « La fille de Brest » est mené comme une enquête. On suit Irène Frachon, une pneumologue de Brest dans l’ouest de la France qui établit un parallèle entre un médicament et une maladie du coeur, une valvulopathie. Une histoire vraie.

Ce médicament c’est le Médiator, du benfluorex en fait, produit par les laboratoire Servier, un anti diabétique mais qui était en fait prescrit comme un coupe-faim, sans évaluer véritablement les effets secondaires. Il a été commercialisé dans de nombreux pays dont la France de 1976 à 2009. A cette date, le travail acharné et obstiné de la pneumologue qui prouve la mort de centaines de personnes conduit les autorités à interdire sa commercialisation.

On l’aura compris c’est le pot de terre contre le pot de fer avec cette « Fille de Brest » façon péjorative pour dénoncer ce médecin qui ne vit ni ne travaille dans la capitale. Et le travers c‘était pour la réalisatrice Emmanuelle Bercot, de faire un film un peu manichéen… ce qu’elle a fait finalement. Mais elle réussit à maintenir en haleine les spectateurs embarqués dans ce thriller médical

Mais on ne demande qu‘à y croire à cette lutte des sans grades contre les grands laboratoires sans parler des autorités nationales. Et puis comment ne pas croire à cette Irène Frachon magistralement jouée par Sidse Babett Knudsen actrice danoise révélée à tous dans la très belle et très intelligente série télévisée Borgen.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

New York : rétrospective Almodóvar au MoMA