DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Judo : Axel Clerget et Cyrille Maret en argent


Sport

Judo : Axel Clerget et Cyrille Maret en argent

A Tokyo, Aleksandar Kukolj fait encore retentir l’hymne serbe aux dépens de la Marseillaise. Le numéro 6 mondial dans la catégorie des moins de 90 kilos remporte le dernier tournoi majeur de l’année. Comme à Abu Dhabi fin octobre, sa victime en finale est le Français Axel Clerget. Aleksandar Kukolj marque d’abord waza-ari sur yoko-otoshi avant de conclure sur ippon à 49 secondes du gong avec un tai-otoshi. Avant cela, il avait eu raison des Japonais Taichi Kugimaru en quart de finale et Daiki Nishiyama en demi-finale.

Aleksandar Kukolj : “Deux médailles d’or en un peu plus d’un mois, c’est super. Quand j’ai gagné le Grand Chelem d’Abu Dhabi, j‘étais tête de série numéro 1. Ma victoire était plutôt prévisible, même si j’ai eu des combats difficiles, surtout en finale. Ici aussi, j‘étais tête de série numéro 1, mais à Tokyo, vous ne savez jamais ce qui peut se passer. Il y avait quatre Japonais en lice, j’en avais déjà affronté quelques-uns auparavant, mais je n’en avais jamais battu un seul. Aujourd’hui, j’ai dominé deux Japonais. C‘était difficile, mais c‘était une bonne journée.”

Un autre Français repart de Tokyo avec une médaille d’argent autour du cou, Cyrille Maret. De quoi enrichir sa collection personnelle après sa médaille de bronze décrochée cet été lors des Jeux Olympiques de Rio. C’est un nouveau venu chez les moins de 100 kilos, Kirill Denisov, qui le prive de l’or. Le Russe, qui fut deux fois champion d’Europe dans la catégorie de poids inférieure, l’emporte pour un petit yuko.

Trois Japonaises grimpent sur le podium des plus de 78 kilos après notamment un face-à-face inédit en finale entre Sarah Asahina et Akira Sone. A 20 ans, Sarah Asahina remporte pour la première fois une levée du Grand Chelem. C’est seulement au golden score qu’elle vient à bout de sa très jeune compatriote qui n’a que 16 ans, qui est championne du monde chez les cadettes et qui accuse contre elle un déficit de 30 kilos. Akira Sone est pénalisée pour passivité après 40 secondes dans le temps supplémentaire.

La surprise du jour, c’est le retour sur les tatamis, à 37 ans, du Russe Alexander Mikhaylin. Le triple champion d’Europe et triple champion du monde des lourds avait pris sa retraite en 2012 à l’issue de sa défaite en finale des Jeux Olympiques de Londres face à Teddy Riner. Quatre ans plus tard, le judoka et vétéran russe ne dispute qu’un seul combat à Tokyo, victime dès son entrée en lice du jeune Japonais de 21 ans Kokoro Kageura qui s’inclinera ensuite en finale devant son compatriote Takeshi Ojitani.

Pedro Lasuén est notre envoyé spécial à Tokyo : “2016 touche à sa fin. Si l’on analyse les statistiques dans leur ensemble, le résultat est intéressant. Aux Jeux Olympiques de Rio, le grand vainqueur fut le Japon. Mais sur la saison, au nombre des médailles, c’est la Russie qui arrive en tête. La France complète le triumvirat qui domine le monde du judo. Nous vous donnons rendez-vous en 2017 pour une nouvelle saison avec en point d’orgue les championnats du monde qui auront lieu à Budapest au mois d’août. D’ici là, on vous laisse avec une sélection des meilleurs ippons de l’année. Hajime.”