DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Azerbaïdjan : 22e édition de BakuTel


Sci-tech

Azerbaïdjan : 22e édition de BakuTel

En partenariat avec

La capitale d’Azerbaïdjan a accueilli la dernière édition de la grande foire électronique de la région : BakuTel. Cette édition coïncide avec le 135e anniversaire de l’installation de la première ligne de téléphone dans cette région.

Farid Mammadov, directeur Iteca Caspian : “C’est la 22e édition de BakuTel notre exposition annuelle. Cette année plus de deux cents sociétés venues de 18 pays sont présentes et nous avons sept groupes nationaux de différents pays. C’est le plus grand événement de la région dans ce domaine qui présente les dernières technologies et les plus grandes compagnies mondiales participent cette année à l‘événement.”

L’inauguration de la foire a été faite en présence du du couple présidentiel.

Ilham Aliyev : “Ces prochaines années l‘économie va se développer pas avec le pétrole et le gaz (parce que les prix du gaz et du pétrole ont baissé) mais parce que d’autres secteurs de l‘économie se développent, l’industrie, le tourisme, les services, l’agriculture et bien sûr les technologies de l’information et de la communication. Et aujourd’hui l’exposition qui est traditionnelle, BakuTel montre une fois de plus que l’Azerbaïdjan dans la région est un pays leader en ce qui concerne le développement des techniques de l’information et de la communication.”

Parmi les nouveaux produits présentés ce qui touche évidemment à la réalité virtuelle. Un des plus populaire concerne un jeu de Formule un qui se déroule dans les rues de Bakou.

Farid Davudov, PDG Customar : “Ce jeu est un circuit de Formule Un dans les rues de Bakou et on a fait ce jeu avec WebGL et ensuite on l’a converti en réalité virtuelle avec Oculus Rift parce que nous pensons que les jeux de réalité virtuelle sont l’avenir des jeux.”

Plusieurs sections dans cette foire : des télécommunications aux réseaux câblés en passant par la 4 et 5G, la fibre optique et le cloud computing.

Fidan Rustamova, directrice projet Spinal : “Nous sommes en train de régler un problème que presque tout le monde a sans s’en apercevoir et c’est le fait d‘être avachi. On propose donc Spinal, c’est le nom de notre projet, et c’est un mélange entre un appareil portable et une application sur votre téléphone. Voici ce à quoi ça ressemble on le fixe sur les épaules et il y a des détecteurs. Sur le portable on peut voir ses progrès et le nombre de fois où on était avachi dans la journée, ce genre de choses.”

Dans le domaine de la sécurité voici une caméra à très haute définition.

Agshin Suleymanov, directeur des ventes Avigilon :
“Voici notre toute dernière technologie une caméra de 30 megapixels une caméra de sécurité Avigilon avec un capteur plein cadre. Nous la fabriquons dans une usine canadienne de Vancouver. On l’utilise pour des villes plus sûres pour des stades, pour des grandes places. Toutes ces caméras peuvent être reliées à notre système de surveillance vidéo qui utilise une bande passante réduite mais qui offre pourtant des données en haute résolution.”

Et enfin pendant quatre jours à Bakou de jeunes spécialistes et des startups ont pu rencontrer des investisseurs potentiels.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Sci-tech

Maladie de Charcot : mieux communiquer grâce à des implants