DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fraude fiscale : trois ans ferme pour Jerôme Cahuzac, qui fait appel


France

Fraude fiscale : trois ans ferme pour Jerôme Cahuzac, qui fait appel

Trois ans de prison ferme pour Jerôme Cahuzac. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son verdict dans le procès de l’ex-ministre français du Budget, poursuivi pour fraude fiscale et blanchiment. Son avocat a aussitôt décidé de faire appel.

3,5 millions d’euros dissimulés au fisc

L’affaire Cahuzac restera comme le scandale le plus retentissant de la présidence Hollande. En décembre 2012, le site Médiapart révélait que le ministre, alors en charge de la lutte contre l‘évasion fiscale, était le détenteur d’un compte en Suisse. Le parquet ouvre alors une information judiciaire. Mais Jerôme Cahuzac s’enferme dans le mensonge. Il nie devant les médias, et même devant l’Assemblée nationale :

“Je démens catégoriquement les allégations contenues sur le site Mediapart. Je n’ai pas, je n’ai jamais eu de compte à l‘étranger, ni maintenant, ni avant”, avait-il lancé dans l’hémicycle, en s’adressant à un député.

“Je démens en bloc et en détail, et en conséquence ce n’est pas moi”, avait-il clamé aussi sur un plateau de télévision.

En tout Jérôme Cahuzac, et son ex-épouse, qui, elle, écope de deux ans de prison ferme, auraient dissimulé au fisc environ 3,5 millions d’euros sur des comptes en Suisse, à Singapour et sur l‘île de Man.

Outre la prison ferme, l’ex-ministre de François Hollande a été condamné à cinq ans d’inéligibilité. Son procès en appel pourrait avoir lieu d’ici un an.

Amende de 1,875 million d’euros pour la banque Reyl

Par ailleurs, le tribunal de Paris a condamné la banque genevoise Reyl à l’amende maximale de 1,875 million d’euros pour avoir été “l’instrument de la dissimulation des avoirs de l’ex-ministre du Budget.

Le 8 février 2013, sur le plateau de BFMTV, Jerôme Cahuzac affirmait “les yeux dans les yeux” au journaliste Jean-Jacques Bourdin n’avoir “jamais eu de compte en suisse”. (A voir dans la vidéo à 2m40s)