DERNIERE MINUTE

Quelque 400 migrants, pour la plupart originaires d’Afrique sub-saharienne, ont forcé la haute barrière faisant office de frontière entre le Maroc et l’Espagne, dans l’enclave de Ceuta.

Plus de No Comment