DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : le gouvernement Gentiloni obtient la confiance des députés


Italie

Italie : le gouvernement Gentiloni obtient la confiance des députés

Les députés italiens ont voté sans surprise, mardi soir, la confiance au nouveau gouvernement italien de Paolo Gentiloni (centre gauche), qui doit encore obtenir celle d’une majorité de sénateurs mercredi.

En début de soirée, 368 députés de la Chambre basse ont comme prévu voté la confiance à la nouvelle équipe gouvernementale. Le “non” a recueilli 105 voix.

Plusieurs groupes d’opposition, considérant ce gouvernement comme une “photocopie” du gouvernement sortant de Matteo Renzi, ont renoncé à prendre part au vote. Parmi eux, le Mouvement 5 Etoiles (populiste) a quitté la salle après la prise de parole de sa chef de file à la Chambre, Giulia Grillo. Ce Mouvement en fera de même mercredi au Sénat, a-t-il annoncé.

Paolo Gentiloni, 62 ans, avait auparavant défini devant les députés les grandes lignes de son programme, à commencer par l’intervention dans les zones du centre de l’Italie frappées par les séismes d’août et d’octobre, “la première priorité”, a-t-il affirmé. Lors de la passation de pouvoir, Matteo Renzi lui a remis un sweat-shirt à l’effigie d’Amatrice, la ville durement touchée par un tremblement de terre en août 2016.

En matière de politique étrangère, dossier dont il s’est occupé comme chef de la diplomatie dans le gouvernement Renzi, M. Gentiloni a assuré qu’il allait expliquer à ses partenaires européens que leur politique sur les migrants “n’est pas acceptable”. Il participera jeudi, à Bruxelles, à son premier Conseil européen en tant que Premier ministre.

Avec agence (AFP)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Alep : suspension des opérations militaires et évacuations