DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : un climatosceptique de plus dans le gouvernement de Donald Trump


Etats-Unis

Etats-Unis : un climatosceptique de plus dans le gouvernement de Donald Trump

Le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, vient de nommer Rick Perry au poste stratégique de secrétaire à l’Energie. Ancien gouverneur du Texas, l’homme a par deux fois été candidat à l’investiture républicaine, et l’ironie, c’est que lors de sa campagne en 2011, il promettait de supprimer le poste dont il vient d’hériter.

“Nous allons nous débarrasser des ministères redondants du Commerce, de l’Education et de l’Energie”, expliquait-il.

Lors d’un débat à la même époque, il avait eu un trou de mémoire révélateur, suscitant les railleries.

“Si je suis élu, ce sont trois ministères qui seront supprimés. Le Commerce, l’Education et… Quel est le troisième déjà ? Voyons voir […] Le troisième ministère du gouvernement que je supprimerais… Education, Commerce et, voyons. Je ne me souviens pas du troisième. Désolé.”

Proche de l’industrie pétrolière, Rick Perry a favorisé les secteurs pétrolier et gazier durant son mandat de gouverneur du Texas. Sa nomination intervient après celle de Rex Tillerson – un autre climatosceptique – en tant que secrétaire d’Etat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Espagne

La justice espagnole refuse à la Catalogne son référendum d'indépendance