DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un sommet européen pour une Europe aux défis multiples

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne sont réunis à Bruxelles pour le dernier sommet de l’année.

Vous lisez:

Un sommet européen pour une Europe aux défis multiples

Taille du texte Aa Aa

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne sont réunis à Bruxelles pour le dernier sommet de l’année. L’ordre du jour est particulièrement vaste. Les 28 évoqueront la défense, la politique migratoire mais aussi les relations extérieures et en premier lieu la situation en Syrie. Pour le président français il faut « exiger que la population, qui est aujourd’hui menacée, prise en otage, puisse sortir d’Alep et qu’un couloir humanitaire puisse être ouvert ». François Hollande dénonce l’attitude de la Russie qui « prend des engagements qu’elle ne tient pas ».
Les 28 se pencheront aussi sur les réponses à la crise migratoire. En plus de l’accord avec la Turquie, l’Union a engagé dans le même temps des partenariats avec cinq pays africains dont l’objectif est de s’attaquer aux causes profondes de l’immigration illégale et d’ouvrir des voies légales. «  Nous avons travaillé (…) pour que le développement, la sécurité et la lutte contre le trafic d‘êtres humains aillent toujours de pair », insiste la chancelière allemande Angela Merkel.
Les dirigeants européens termineront ce sommet à 27, pour évoquer le Brexit. La Première ministre britannique quittera en effet ses partenaires pour leur permettre de préparer de leur côté les négociations. Theresa May juge cette fin de réunion normale pour élaborer au mieux la sortie du Royaume-Uni. « Nous souhaitons que cela se fasse sans heurt et dans l’ordre. Ce n’est pas uniquement dans notre intérêt c’est également dans l’intérêt du reste de l’Europe », estime la dirigeante britannique. Les 27 pays membres restants rappellent que c’est à Londres de lancer officiellement la procédure. Mais ils veulent se mettre en ordre de marche pour ne pas perdre de temps.