DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Facebook s'attaque aux fausses informations


Business

Facebook s'attaque aux fausses informations

Facebook part en guerre contre la désinformation. Très critiqué pour avoir laissé proliférer de fausses infos, notamment durant les élections américaines, le site de Mark Zuckerberg a décidé de prendre les choses en main. Il a noué des partenariats avec une quarantaine d’organisations spécialisées dans la vérification d’informations.

Ainsi, toute “info” jugée erronée ne sera pas bloquée, mais signalée par un point d’exclamation rouge, avec un lien vers le site du “fast-checker”.

Facebook, qui compte quelque 1,79 milliard d’utilisateurs actifs, veut également s’appuyer sur la contribution de ses membres pour signaler toute information, dont la véracité est contestable.