DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Grèce défend ses choix à Berlin


Le bureau de Bruxelles

La Grèce défend ses choix à Berlin

En déplacement à Berlin le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a rencontré la chancelière allemande, Angela Merkel. Cette rencontre était l’occasion de calmer les tensions apparues ces derniers jours. Athènes a adopté des mesures en faveur des retraités. En réponse la zone euro a décidé de suspendre ses décisions sur l’allègement de la dette grecque.
Pour Alexis Tsipras il faut utiliser la croissance car « elle soigne les blessures de la crise et aide tous ceux qui ont fait d‘énormes efforts au nom de l’Europe ». Ce coup de pouce de noël concerne les petites retraites, celles inférieures à 850 euros. Le coût est évalué à 617 millions d’euros. Pour sa part, Angela Merkel veut dépasser cette polémique. Elle préfère souligner que les discussions avec la Grèce n’ont pas toujours été faciles « mais toujours sincères et franches et mues par la volonté d’aboutir à des résultats ».
Plus d’un million et demi de retraités grecs devraient bénéficier de cette mesure. Athènes a aussi décidé de différer la hausse de la TVA sur les îles de la mer Égée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

La Russie au centre du sommet européen