DERNIERE MINUTE

Quand Henrik Kristoffersen est au départ d’un slalom, l’hymne norvégien retentit souvent à l’arrivée.

Cela se vérifie encore ce jeudi dans la station italienne de Madonna di Campiglio, où il s’impose pour la deuxième année d’affilée.

Performance seulement réussie avant lui par deux légendes du ski, Ingemar Stenmark et Alberto Tomba.

C’est aussi sa deuxième victoire de suite entre les piquets après celle obtenue il y a dix jours sur la Face de Bellevarde, à Val d’Isère.

Dans les Dolomites, il ne laisse aucune chance à ses rivaux en signant le meilleur temps des deux manches disputées en nocturne.

A chaque fois, il devance Marcel Hirscher qui doit donc se contenter de la deuxième place à 33 centièmes, mais qui garde les commandes du classement général et le dossard rouge de la spécialité.

L’Autrichien avait profité de l’absence de Kristoffersen à Levi en raison d’un différend avec sa Fédération pour gagner le premier slalom de la saison.

Relégué à plus d’une seconde, l’Italien Stefano Gross complète le podium du jour pour le plus grand bonheur des 15.000 tifosi massés au bord de la piste

Le meilleur Français, Alexis Pinturault, prend la septième place devant le surprenant Japonais Naoki Yuasa.

La Coupe du monde sera de retour dès le 27 décembre avec pour les hommes un super-G à Santa Caterina et pour les femmes un géant à Semmering.