DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Anis Amri, de la petite délinquance à l'attentat djihadiste


monde

Anis Amri, de la petite délinquance à l'attentat djihadiste

Qui était Anis Amri, l’auteur présumé de l’attentat de Berlin ? Né en 1992 en Tunisie, il se fait connaître rapidement des services de sécurité pour un braquage.

Il arrive sur l‘île italienne de Lampedusa en 2011, puis en Sicile. A Catane, dans l’est de l‘île, il met le feu à un centre de transit pour migrants et agresse un agent, ce qui lui vaudra quatre ans de prison. Une peine qu’il purge dans six différents centres pénitentiaires de Sicile. Il se fait remarquer par son comportement violent à l‘égard des autres détenus. D’après l’un de ses frères, c’est en prison qu’il se serait radicalisé au plan idéologique. Il s’installe en juillet 2015 en Allemagne, où sa proximité avec les milieux salafistes est connue.

Sa mère trouve étrange qu’il ait laissé des documents d’identité dans le camion utilisé pour l’attentat de Berlin.

“J’ai quatre fils en tout. Ou plutôt j’avais quatre fils. Cette nouvelle est très triste, nous voulons connaître la vérité, savoir si c’est vraiment lui qui a fait ça. Si c’est le cas, il sera puni. Je ne dirai jamais plus que c’est mon fils car il nous a trahis, il a trahi aussi la Tunisie. Je ne le considérerai plus comme mon fils.”

Il n’a jamais été inquiété par les autorités allemandes. Il avait vu sa demande d’asile refusée mais son extradition n’a pas eu lieu, la Tunisie ayant nié qu’il fût l’un de ses ressortissants.

ALL VIEWS

Touchez pour voir