DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat de Berlin : la famille d'Anis Amri lui demande de se rendre


monde

Attentat de Berlin : la famille d'Anis Amri lui demande de se rendre

Le principal suspect de l’attentat de Berlin avait été arrêté en octobre 2011 à Belpasso, une petite ville de Sicile, alors qu’il était arrivé sept mois plus tôt de Tunisie.

Anis Amri avait été condamné par la justice italienne à quatre ans de prison pour des violences et un incendie dans une école.

Dans son village de Tunisie, un de ses frères explique que la prison l’a transformé.

Walid Amri, un des frères d’Anis Amri : “Il ne priait pas. Il a été en Italie et il a eu là-bas des problèmes. Il était dans un centre d’accueil où il y a eu un incendie en 2011. Après cela, il a passé quatre ans en prison en Italie. Pendant cette période de prison, il a beaucoup changé. Quand il est allé en prison, c‘était un autre homme que lorsqu’il est en est sorti.”

Anis Amri est le cadet d’une famille de cinq soeurs et quatre frêres. L’un d’eux explique ne pas croire en sa culpabilité et lui demande de se rendre.

Abdelkader Amri, un des frêres d’Anis Amri : “Si mon frère m‘écoute, je veux lui demander de se rendre. Si c’est lui qui a fait ça, il sera puni et cela ne rend pas honneur à notre famille et à notre entourage. Je parle pour moi, mais aussi au nom de ma famille et de notre quartier. Je suis certain que mon frère ne ferait pas une chose pareille. Il est parti pour des questions économiques, pour aider sa famille, il n’est pas parti pour ça, on ne fait pas ce genre de chose. Tout le monde nous connaît ici. On ne fait pas des choses pareilles.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Allemagne

Attentat de Berlin : le témoignage des rescapés