DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les forces irakiennes à l'offensive à Mossoul


Irak

Les forces irakiennes à l'offensive à Mossoul

Hot Topic Plus sur le sujet Mosul

Les forces irakiennes ont lancé jeudi la deuxième phase de leur opération contre le groupe Etat islamique qui contrôle la ville de Mossoul depuis plus de deux ans.

Après plusieurs semaines de statu quo, l’armée irakienne a enregistré plusieurs victoires, reprenant plusieurs quartiers de l’Est de Mossoul ainsi que des villages alentours.

Cependant, la libération du dernier bastion de l’EI en Irak est loin d‘être acquise. Les jihadistes résistent et contre-attaquent avec des attentats à la voiture piégée. L’avancée de l’armée en zone urbaine, parmi les civils, est particulièrement difficile. Plus d’un million de personnes vit encore à Mossoul, la deuxième ville du pays.

Face à Daesh, les forces irakiennes sont épaulées par la coalition internationale. Jeudi, ses avions ont bombardé le parking d’un hôpital de Mossoul. Le commandement militaire américain affirme que la frappe visait une camionnette transportant des combattants jihadistes. Mais l’agence de presse de l’EI assure qu’elle a aussi fait des victimes civiles, dont des femmes et des enfants. Amaq a publié sur internet une vidéo qui montrerait les dégâts causés par la frappe.

La coalition reconnaît avoir provoqué la mort de 173 civils au moins dans ses frappes en Irak et en Syrie depuis l‘été 2014. Un bilan sous-évalué selon l’ONG Airwars basée à Londres, qui estime que les bombardements de la coalition ont tué plus de deux milliers de civils.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Inde

Éboulement meurtrier d'une mine en Inde