DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : les habitants de Mossoul fuient les combats


Irak

Irak : les habitants de Mossoul fuient les combats

Hot topic map

Hot Topic Plus sur le sujet Mosul

En Irak, cela fait maintenant trois jours que l’armée irakienne a lancé une nouvelle offensive pour libérer Mossoul.

Les habitants fuient par centaines les combats entre les troupes gouvernementales et le groupe Etat islamique, qui contrôle la deuxième ville du pays depuis plus de deux ans. D’après les Nations unies, 114 000 civils ont déjà quitté la ville. Mais l’immense majorité des habitants de Mossoul ont choisi pour l’instant de rester.
Ils seraient pas moins d’un million et demi sur place, comme Amer Mahmoud, un père de famille qui a trouvé refuge dans un quartier repris par l’armée en novembre.

“Il y a eu un échange de tirs là où je vis, le district Tahrir, explique-t-il. C‘était les troupes irakiennes et les combattants de l’EI en train de se battre. Alors j’ai fui pour venir ici, dans le quartier de Kukjali. On a juste eu le temps d’emporter nos vêtements.”

La présence de ces civils complique la tâche des militaires irakiens. Appuyés par les raids aériens de la coalition, ils ont repris de nombreux quartiers de l’est de Mossoul. Mais Daesh tient toujours l’ouest de la ville. Le Premier ministre irakien al-Abadi affirme qu’il faudra encore trois mois pour vaincre