DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ensemble Poi-Kaylan donne toute sa beauté à Boukhara


Postcards

L'ensemble Poi-Kaylan donne toute sa beauté à Boukhara

Dans cette édition, nous vous adressons une carte postale de l’ancienne cité ouzbek de Boukhara, l’exemple le plus complet d’une ville médiévale d’Asie centrale d’après l’UNESCO.

Repères

  • Avec une population de plus de 30 millions d’habitants, l’ex-république soviétique est devenue indépendante en 1991
  • Sa superficie totale est de 425 400 km2, les plaines recouvrant les 4/5èmes du territoire
  • La température moyenne en hiver est de -6° Celsius et dépasse 32° l‘été
  • Près de 80 % de la population est d’ethnie ouzbèque et l’Islam est la religion majoritaire à 88 %

Au cœur de l’ancienne Boukhara, se révèle le complexe d’architecture islamique de Poi-Kalyan. Un ensemble remarquable composé notamment d’un monument appelé le grand minaret, le point le plus haut de l’ancienne Boukhara.

Comme nous le précise notre reporter Seamus Kearney, il fait partie d’une mosquée, mais autrefois, il était utilisé comme tour de guet : il s‘élève à pas moins de 47 mètres. Ce chef-d‘œuvre de la décoration en briques de la période karakhanide est l’un des plus anciens édifices d’Asie centrale.

Patrimoine mondial de l’Humanité

Zarina Rakhimova, guide à Boukhara, nous explique : “L’ensemble de Poi-Kalyan comporte trois monuments principaux : un minaret, une madrasa et une mosquée qui ont tous été construits entre le XIIe et le XVIe siècles,” indique-t-elle.

Le complexe avec ses cours décorées de mosaïques et de céramique est inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1993.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Escapade sur les traces des nomades dans l'est de l'Ouzbékistan

Postcards

Escapade sur les traces des nomades dans l'est de l'Ouzbékistan