DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Violences racistes dans le métro : prison avec sursis pour les hooligans anglais


France

Violences racistes dans le métro : prison avec sursis pour les hooligans anglais

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Il avait été repoussé d’un métro parisien par des supporters de football : Souleymane Sylla a eu gain de cause devant la justice ce mardi, ses agresseurs ont été condamnés à de la prison avec sursis pour violences volontaires à caractère raciste.

Le soulagement de Souleymane Sylla à la sortie de l’audience était perceptible: “c’est un sentiment de justice que je vois. La justice a été rendue. Je remercie mon avocat et l’ensemble des associations.
Le journaliste :
Ils maintiennent que ce n‘était pas un acte raciste…
Souleymane Sylla :
D’après lui ; c’est ce qu’il dit. Tout le monde sait ce qu’il s’est passé. Pas besoin de le redire”.

Jim Michel-Gabriel, avocat de la victime :
“C’est bien que l’on reconnaisse enfin dans ce pays aujourd’hui que les chants racistes peuvent être punis, tout simplement”.

Sur les quatre hooligans anglais, deux écopent de six à huit mois de prison avec sursis, les deux autres, absents à l’audience, un an avec sursis.

En février 2015, Souleymane Sylla s‘était fait repousser d’un wagon plein de supporters du club de Chelsea qui se rendaient à un match au Parc des Princes. “Nous sommes racistes et on aime ça” avaient-ils chanté.

“Racisme le plus primaire” rappelant la “ségrégation”, a fustigé l’avocate de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partie civile avec SOS Racisme.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Vatican

Ouverture d'un Mc Do controversé près du Vatican