DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Daesh: un professeur de boxe marocain arrêté en Espagne


Espagne

Daesh: un professeur de boxe marocain arrêté en Espagne

Un professeur de boxe marocain arrêté en Espagne, à Saint-Sébastien. L’homme est soupçonné d’avoir dirigé une cellule de recrutement de combattants du groupe Etat islamique et d’avoir des liens avec un jihadiste présumé vivant en France, arrêté le 20 novembre à Strasbourg. Ce jihadiste présumé fait partie d’un groupe de quatre hommes, formant un commando qui envisageait une action terroriste en France.
Le professeur de boxe appelait au jihad sur les réseaux sociaux et cherchait à recruter parmi ses élèves, selon les autorités espagnoles. Sa mission était d’envoyer ses recrues en Turquie, où elles devaient recevoir des “instructions précises pour commettre des attentats en Europe”. L’Espagne est épargnée par les attentats islamistes depuis 2004, lorsqu’elle a été secouée par une série d’attaques qui ont fait 191 morts dans des trains de banlieue près de Madrid, le 11 mars 2004. Mais des messages de l’EI incitent à attaquer ce territoire, et soulignent que les musulmans s’y sont implantés pendant huit siècles, jusqu’en 1492. L’Espagne est cependant moins exposée au phénomène des combattants européens partis en Syrie ou en Irak qui pourraient revenir pour commettre des attentats sur son territoire. Les autorités estiment que seuls 200 Espagnols sont allés combattre dans les rangs de groupes jihadistes, contre plus de mille depuis la France et la Belgique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Kirghizistan

Le Kirghizstan en deuil après le crash d'un avion sur un village