DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : la justice n'interdit pas un parti néo-nazi


Allemagne

Allemagne : la justice n'interdit pas un parti néo-nazi

En Allemagne, c’est une décision de justice qui sonne comme une victoire de l’extrêmisme. La Cour constitutionnelle refuse d’interdire le NPD, un parti d’extrême droite.
Son interdiction avait été réclamée en 2013 par la chambre haute du Parlement allemand, le Bundesrat.
Pour justifier leur décision, les juges ont argué de la faible audience de ce parti, un mouvement qui “n’a pas de portée réelle”, dit la Cour.

“Même si l’interdiction a été rejetée, déclarait après le verdict la présidente du Bundesrat Malu Dreyer, la Cour constitutionnelle a confirmé la nature anticonstitutionnelle du NPD sur tous les points. Les efforts autour de ce procès, initié par les États fédéraux, ont donc été d’une grande importance et je ne peux que remercier les ministres de l’Intérieur pour leur travail minutieux qui a déjà rendu ce processus possible.”

Ultranationaliste, néo-nazi, le NPD compte 6000 membres. A l’heure de la montée des populismes en Europe, le Comité international Auschwitz a estimé que c‘était une “journée tragique pour la démocratie”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Turquie

Turquie : le leader prokurde risque 142 ans de prison