DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La lanceuse d'alerte Chelsea Manning libérée en mai sur décision d'Obama


monde

La lanceuse d'alerte Chelsea Manning libérée en mai sur décision d'Obama

Lors de sa condamnation, en août 2013, elle s’appelait Chelsea Manning. Analyste militaire pour le renseignement américain, elle avait alors reconnu avoir transmis plus de 700 000 documents classés “secret Défense” au site de Julian Assange, Wikileaks. Condamnée à 35 ans de prison, elle a entre-temps changé officiellement de sexe. Durant son incarcération, elle a tenté de se suicider.

Le président sortant Barack Obama a choisi de commuer sa peine, mois de 72 heures avant l’investiture de son successeur républicain, Donald Trump.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Syrie

Syrie : l'administration Trump invitée aux pourparlers d'Astana