DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : quel impact sur le budget de l'UE ?


Royaume-Uni

Brexit : quel impact sur le budget de l'UE ?

Le Brexit entrâinera un trou conséquent dans le budget européen, de l’ordre de 10 milliards d’euros par an, souligne l’institut de recherche Jacques Delors dans un rapport intitulé : “Brexit et budget de l’UE, menace ou opportunité ?”

Pour combler ce déficit, les Etats membres de l’Union européenne pourraient décider d’augmenter leurs contributions ou de réduire les dépenses, voire de combiner les deux. Autre possibilité pour alimenter les caisses de l’Europe : l’instauration de nouvelles taxes.

Hausse des contributions : qui serait le plus impacté ?

L’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, la Suède et, dans une moindre mesure, la France seraient les plus impactés par une hausse des contributions au budget européen. Berlin pourrait ainsi verser 3,5 milliards d’euros de plus par an, la France 1,5 milliard d’euros.

Baisse des dépenses : qui en souffrirait le plus ?

La Hongrie, la Grèce et la plupart des pays d’Europe centrale souffriraient le plus des coupes budgétaires. “Les pays qui profitent de la politique de cohésion de l’UE et de la politique agricole commune seraient probablement les plus durement touchés”, souligne le rapport.

“Une opportunité de réformer le budget de l’Europe”

Faute d’accord entre les Etats membres, le “Brexit pourrait constituer une menace pour le budget de l’UE”, souligne le rapport, qui aurait des conséquences sur plusieurs secteurs clés, notamment la recherche.

L’institut Jacques Delors s’est amusé à comparer le vide budgétaire laissé par le Brexit avec des programmes européens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Norvège

La Norvège se penche sur les conditions de détention de Breivik