DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Donald Trump : que pensent les Russes de son élection ?

A deux jours de l'investiture du 45e président américain, de nombreux Russes restent septiques quant à un réel changement des relations entre leur pays et les États-Unis.

Vous lisez:

Donald Trump : que pensent les Russes de son élection ?

Taille du texte Aa Aa

En Russie, que reste-t-il de l’enthousiasme suscité par la victoire de Donald Trump comme nouveau président des États-Unis ?

En novembre dernier, l’annonce de sa victoire avait été fêtée par certains Moscovites dans des bars de la capitale. Mais, à deux jours de l’investiture du 45e président américain, de nombreux Russes restent septiques quant à un réel changement des relations entre leur pays et les États-Unis.

Les États-Unis ont toujours eu leur politique à eux. Je pense qu’il y aura peut-être un léger rapprochement au plus haut niveau mais ils devraient continuer à suivre leur propre chemin“, explique Sergueï Pugachev, un habitant interrogé dans le rues de Moscou.

Ce mercredi, lors d’une conférence de presse, le ministre des Affaires étrangères russe a, une nouvelle fois, rejeté les accusations selon lesquelles la Russie aurait favorisé l‘élection de Donald Trump. Le ministre en a profité pour rappeler que de nombreux dirigeants européens ne s‘étaient pas privés de prendre publiquement position pour Hillary Clinton.

Il y a eu tout un éventail de pays alliés des États-Unis qui ont fait ouvertement campagne pour Hillary Clinton. C’est le cas d’Angela Merkel, de François Hollande, de Theresa May et d’autres dirigeants européens. En plus d’avoir clairement fait campagne pour Hillary Clinton, de nombreux dirigeants européens ne se sont pas cachés pour diaboliser Donald Trump“ a déclaré Sergueï Lavrov.

Les relations entre les États-Unis et la Russie pourraient évoluer rapidement après la prise de pouvoir de Donald Trump. Lors d’une interview donnée au Wall Street Journal il y a quelques jours, le nouveau président a prévenu que les sanctions américaines contre la Russie pourraient être levées si le pays apporte son aide notamment dans la lutte contre le terrorisme.

Avec agences (AFP, Reuters, AP)