DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ambassade américaine à Jérusalem ? Pour l'instant, pas de transfert en vue


Etats-Unis

Ambassade américaine à Jérusalem ? Pour l'instant, pas de transfert en vue

L’administration Trump envisagerait le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem. Du moins, la question a été abordée, mais pas d’emballement. Les médias israéliens vont devoir faire marche arrière après avoir considéré comme acquis ce déménagement… Quoiqu’il en soit, Israël est favorable à cette idée mise en avant par Donald Trump pendant sa campagne. Depuis des années, les gouvernements israéliens ont encouragé les Américains à le faire, sans succès, jusqu’ici.

Le statut de Jérusalem est l’une des questions les plus épineuses d’un règlement du conflit israélo-palestinien.
Israël considère l’ensemble de Jérusalem comme sa capitale unie et indivisible. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur Etat.

L’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas a déjà déclaré que le processus de paix serait endommagé si Trump réalise le souhait des Israéliens. Il a même demandé à Vladimir Poutine d’empêcher ce déménagement.

Nous disons à Monsieur Trump que nous espérons qu’il ne déménagera pas l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, sachant que le point de vue israélien sur l’indivision de la ville est incorrect et illégal. Déménager l’ambassade endommagerait le processus de paix.

Contacté par la rédaction d’Euronews, le porte-parole pour les médias arabes auprès du bureau du Premier ministre israélien ,Ofir Gendelman a refusé tout commentaire à ce sujet.

Mais pour Lenny Ben-David, ancien diplomate d’Israël à Washington et Directeur de publication du Jerusalem Center for Public Affairs, l’intiative n’est en aucun cas une atteinte au processus de paix :

Trump ne va pas vasciller, il n’empêchera pas la loi de passer… Est-ce que je pense qu’il le fera, qu’il fera déménager l’ambassade à Jérusalem ? Je crois qu’il le fera. Il y aura peut-être un processus graduel qui sera lancé pour en arriver à cela. Mais je ne vois pas cela comme une tentative pour mettre en colère le monde arabe ou les Palestiniens. Il n’y a pas lieu d’endommager le processus de paix, mais cela donne aux Palestiniens l’occasion d’aller de l’avant et de dire “nous négocierons sur Jérusalem-Est”, plutôt que de dire “nous déclarons la guerre“.

L’administration Trump a deux options : préserver le statu quo comme ses prédécesseurs, ou tenter une opération qui comporte de nombreux risques pour la paix dans la région et qui irait à l’encontre du consensus international…

ALL VIEWS

Touchez pour voir