DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruce Springsteen entre en "résistance" contre Trump

En tournée en Australie, le chanteur américain Bruce Springsteen a fait savoir qu'il considérait faire partie de la "nouvelle résistance" contre Donald Trump.

Vous lisez:

Bruce Springsteen entre en "résistance" contre Trump

Taille du texte Aa Aa

Même aux antipodes, Bruce Springsteen a tenu à apporter son soutien aux milliers de personnes qui ont manifesté contre le président Donald Trump ce week-end.

Le chanteur américain, qui s‘était rangé du côté de la candidate démocrate Hillary Clinton, est en Australie, où il entame une tournée avec son groupe The E Street Band : “Notre coeur et notre esprit sont avec les millions de personnes qui ont défilé dimanche et le E Street Band fait partie de la nouvelle résistance”, a-t-il déclaré aux journalistes.

Qualifiant Trump de “démagogue”, Bruce Springsteen a néanmoins souhaité que la mise en oeuvre de son programme permette de créer des emplois dans les zones durement touchées par le chômage.

“Beaucoup de gens bien ont voté pour Donald Trump sur la base de ce que j’ai pu écrire au cours des trente dernières années, a-t-il commenté, à savoir que l’industrialisation des États-Unis et la mondialisation et la révolution technologique ont fait beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à beaucoup de gens. Une grande partie d’entre eux n’ont pas bénéficié du redressement qui s’est produit aux États-Unis, et je pense que cela pousse plus facilement à choisir un démagogue, ce qu’est Donald Trump à mon avis.”

Les États-Unis sont profondément divisés face à l’arrivée aux plus hautes fonctions de l‘État de ce milliardaire au style débridé et imprévisible. Au lendemain de son investiture, plus de deux millions de personnes ont défilé dans tout le pays, notamment pour la défense des droits civiques.