DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La course à pied, objet d'un documentaire


cinema

La course à pied, objet d'un documentaire

En partenariat avec

Dans les années 1960, il était rare de voir des gens courir dans les rues ou les parcs et ceux qui couraient étaient considérés comme un peu étranges. Aujourd’hui, il y a des millions de joggeurs dans le monde entier. Le documentaire “Free to run” nous raconte l’histoire d’une pratique, devenue synonyme de liberté.

Kathrine Switzer a été la première femme à courir le marathon de Boston en 1967. Une course pleine de péripéties puisque les organisateurs ont essayé de l’empêcher de continuer. Les fédérations d’athlétisme interdisaient alors aux femmes de participer à des marathons et autres courses sur route.

Le documentaire montre que pendant longtemps, les femmes ont été jugées inaptes à courir sur une longue distance. Il a fallu attendre en effet l’année 1984 pour voir le marathon féminin devenir un sport olympique.

“Free to run” raconte aussi l’histoire passionnante de Fred Lebow, un immigré américain d’origine roumaine qui a inventé le célèbre marathon de New York.

Le réalisateur suisse Pierre Morath ne se contente pas de montrer les bons côtés du jogging. Il montre aussi les aspects sombres d’une pratique qui est devenue un business et un passe-temps des classes privilégiées.

“Free to run” est avant tout un excellent témoignage sur l’Histoire du XXe siècle.

Bon film à bientôt

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"Le procès du siècle", bataille juridique sur l'holocauste