DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les litiges font boire la tasse à Deutsche Bank


Business

Les litiges font boire la tasse à Deutsche Bank

Les règlements de litiges ont plombé les comptes de la Deutsche Bank au quatrième trimestre.
La première banque allemande a essuyé une perte nette de 1,9 milliard d’euros, supérieure aux attentes.

Et ce en dépit d’une hausse de 11% des revenus de son activité de trading obligataire, ultra rentable.

Commentant ces résultats, le PDG de la banque, John Cryan, a joué cartes sur table. “Je ne veux pas tourner autour du pot,“ a-t-il déclaré. “Il y a eu des moments en 2016 où nous avons subi une pression énorme. Ce fut particulièrement le cas à l’automne, quand l’amende de 14 milliards de dollars réclamée par le département américain de la justice [pour le rôle de la banque dans la crise des subprimes] est devenue publique,“ a-t-il déclaré.

Un sauvetage par l’Etat avait alors été évoqué. Finalement, la Deutsche Bank a négocié un paiement de 6,9 milliards d’euros pour un nouveau départ. “Nous sommes renforcés par le fait de pouvoir tourner la page sur plusieurs litiges,“ s’est félicité John Cryan.

Mais bien d’autres contentieux menacent encore de fragiliser la banque cette année. Notamment l’affaire des transactions miroirs entre la Russie, Londres et New York. La Deutsche Bank a versé près de 600 millions d’euros aux autorités bancaires américaine et britannique, mais la justice américaine et la Réserve fédérale américaine enquêtent toujours.

Toutefois, John Cryan a assuré que 2017 s’annonçait prometteuse, la banque présentant déjà, dans plusieurs domaines clés, une amélioration de ses performances sur un an.

Avec Reuters

ALL VIEWS

Touchez pour voir