DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestations anti-Trump à Paris, Londres, Berlin, Sydney


Etats-Unis

Manifestations anti-Trump à Paris, Londres, Berlin, Sydney

Ce samedi aura été une journée de manifestation anti-Trump dans plusieurs villes dans le monde.
Ce qui cristallise le mécontentement, c’est le décret anti-immigration adopté il y a une semaine par le président américain.

Londres

A Londres, des milliers de personnes s‘étaient rassemblées devant l’ambassade des Etats-Unis. Ils dénoncent la politique de Donald Trump vis-à-vis des réfugiés, mais ils critiquent aussi l’attitude de la Première ministre britannique Theresa May, qu’ils jugent “complaisante” vis-à-vis du nouveau président américain.
Theresa May a invité Donald Trump à effectuer une visite d’Etat au Royaume-Uni dans le courant de l’année. Une pétition en ligne a été lancée pour réclamer que la visite d’Etat de M. Trump soit ramenée au rang de simple visite, afin d‘éviter à la reine “l’embarras” d’une rencontre protocolaire avec le magnat de l’immobilier américain. Cette pétition a récolté plus d’1,8 million de signatures.

Je pense que, partout dans le monde, les gens sont dégoûtés par Donald Trump. Pour nous, son décret anti-immigration est totalement injustifié. Il faut bien voir que cette interdiction vise des musulmans issus de 7 pays dont 4 ont été bombardés par les Américains. Les gens ont donc l’impression que c’est une entrave aux libertés, c’est une atteinte aux droits de l’Homme et que cela va augmenter le racisme. Et à mon avis, cela va aussi augmenter le terrorisme.
Lindsey German, porte-parole de l’ONG Stop the War Coalition

Berlin

A Berlin, environ 1.200 personnes, selon la police, se sont réunies dans l’après-midi devant la Porte de Brandebourg pour protester contre le décret anti-immigration.
Arborant des affiches sur lesquelles on pouvait notamment lire “Combattez l’ignorance, pas les immigrés !”, les manifestants se sont rendus jusque devant l’ambassade des Etats-Unis située à proximité.
Certains brandissaient le dernier numéro du magazine Der Spiegel, avec en Une Donald Trump dessiné en train de porter la tête de la statue de la Liberté égorgée.

Paris

A Paris, des centaines de personnes ont défilé entre la place du Trocadéro et le Champ-de-Mars.
Parmi les manifestants, de nombreux ressortissants étrangers installés dans la capitale française.
Plusieurs ONG de défense des droits de l’Homme ont également pris part au rassemblement.

Sydney

Enfin, en Australie, une manifestation était également organisée à Sydney.
De nombreux Australiens dénoncent l’attitude jugée arrogante du dirigeant américain.
Pour preuve : le récent coup de téléphone houleux entre le Premier ministre australien et Donald Trump. Ce dernier aurait même raccroché au nez de son interlocuteur pour un différend sur la politique migratoire.

>> Trump: l’Australie ne reconnaît plus l’ami américain

avec agences

Paris : les enquêteurs impatients d'interroger l'agresseur du musée du Louvre

France

Paris : les enquêteurs impatients d'interroger l'agresseur du musée du Louvre