Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Catalogne : l'ancien président jugé pour avoir organisé une consultation sur l'indépendance

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Catalogne : l'ancien président jugé pour avoir organisé une consultation sur l'indépendance

<p>Des dizaines de milliers d’indépendantistes catalans ont accompagné l’ancien président de leur région à l’ouverture de son procès. Artur Mas comparaît devant la Cour d’appel de Barcelone pour avoir organisé en novembre 2014 une consultation sur l’indépendance de la Catalogne. Sont jugées à ses côtés l’ex-vice présidente et l’ancienne conseillère pour l’Education. La consultation avait été maintenue malgré son interdiction par la cour constitutionnelle.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Catalan trial: Crowds support Artur Mas in independence vote case <a href="https://twitter.com/hashtag/Indepencia?src=hash">#Indepencia</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/6F?src=hash">#6F</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Catalunya?src=hash">#Catalunya</a> <a href="https://t.co/H3tvk2Lt88">https://t.co/H3tvk2Lt88</a></p>— Paul Jarvis (@jarvis_this) <a href="https://twitter.com/jarvis_this/status/828557172258775041">February 6, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>“L’initiative politique a été la mienne, à l‘époque en tant que président de la Generalitat de Catalogne, a insisté Artur Mas. Cela a aussi été une initiative de mon gouvernement. Mais je veux dire clairement, dès le départ, que les directives sont venues de la présidence de la Generalitat, et donc de moi-même.”</p> <p>Il encourt 10 ans d’inégibilité et de mise au banc des fonctions publiques. Lors de cette consultation du 9 novembre 2014 à laquelle avaient participé 2,3 millions de Catalans, 80% des votants s‘étaient prononcés pour l’indépendance. Le successeur d’Artur Mas a promis un référendum en bonne et due forme, avec ou sans l’accord de Madrid.</p>