DERNIERE MINUTE

Avec sa caméra à 360 degrés notre reporter Michele Carlino a visité l’incroyable collection de tableaux que possédait un richissime parrain de la mafia.

Nous voici donc au Palais de la culture de Reggio de Calabre : ce bâtiment abrite désormais une collection permanente de plus de cent peintures dont plusieurs sont l’oeuvre de grands peintres italiens du XXème siècle tels Giorgio De Chirico, mais aussi
Lucio Fontana, ou encore Domenico Purificato. Mais en cherchant bien vous trouverez aussi un tableau de Salvador Dali.

Cette collection éclectique appartenait à Gioacchino Campolo, le roi des machines à sous condamné en 2011 à 18 ans de prison pour ses activités mafieuses.

L’homme était si riche qu’il avait blanchi une partie de son immense fortune dans l’achat de ces oeuvres d’art.

Toute cette exposition est doublement symbolique : elle vient rappeler aux malfrats de la région que leurs biens seront systématiquement confisqués. Mais cette exposition permanente est aussi une façon de rendre accessibles au grand public des trésors jusque-là bien cachés.

Voici ce qu’en dit Lamberti Castronuovo, le conseiller culturel de la province de Reggio de Calabre : “Tout un secteur de l’exposition est dédié aux chef-d’oeuvres tels que ceux signés par Carlo Carrà, ou de“Mario Sironi”:http://www.larousse.fr/encyclopedie/peinture/Sironi/154429 : il sont magnifiques. Avec toutes ces tableaux nous allons pouvoir organiser des expositions thématiques”, souligne l’expert.

A découvrir également un tableau d’Agostino Bonalumi et deux peintures
d’Antonio Ligabue.