DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Oberbrecht : le nouveau scandale de corruption qui touche l'Amérique latine


Pérou

Oberbrecht : le nouveau scandale de corruption qui touche l'Amérique latine

La justice péruvienne a émis un mandat d’arrêt contre l’ancien président, Alejandro Toledo. Il est accusé d’avoir accepté 20 millions de dollars de pots-de-vin du géant du BTP brésilien Odebrecht en échange de contrats d’infrastructure, y compris le droit de construire une autoroute reliant le Pérou au Brésil.

Des accusations qui pourraient le conduire derrière les barreaux.

Mais il n’est pas le seul à être entaché par ce scandale de corruption qui éclabousse toute l’Amérique latine.

Selon la Justice américaine, un département d’ Odebrecht était dédié uniquement à la corruption des responsables gouvernementaux du monde entier.

En Colombie, les procureurs accusent le président Juan Manuel Santos d’avoir perçu près d’1 million de dollars d’Odebrecht, lors de sa campagne de réélection en 2014.

Au Brésil, l’enquête sur le méga-scandale de corruption autour du géant pétrolier d’Etat Petrobras, a révélé l’implication du géant du BTP Odebrecht. Son ancien PDG, Marcelo Odebrecht,a été condamné à 19 ans de prison pour corruption et blanchiment d’argent et l’ancien président brésilien Lula a également été accusé d’avoir reçu des pots-de vin.

Odebrecht est devenu l’un des plus grands entrepreneurs gouvernementaux sous l’ancien président du Panama, Ricardo Martinelli. Maintenant vivant aux États-Unis, il est également sous enquête pour corruption.

Autre rebondissement , les procureurs panaméens ont perquisitionné les bureaux de Mossack Fonseca , le cabinet d’avocats au cœur du scandale des «Panama Papers», cherchant des liens possibles avec Odebrecht.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Turquie

Funérailles des trois soldats turcs tués par un raid russe en Syrie