DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trump - Trudeau : renforcer les liens, malgré les divergences


Etats-Unis

Trump - Trudeau : renforcer les liens, malgré les divergences

Le président américain Donald Trump a reçu ce lundi le Premier ministre canadien Justin Trudeau à la Maison Blanche.

Un sourire un peu crispé, une poignée de main plutôt tiède.
Et pourtant, dans le communiqué final, il y a la volonté de “renforcer le partenariat“ entre les deux voisins, maintenir les échanges et “créer des emplois“ de part et d’autres de la frontière.

“Sécurité aux frontières”

Lors de la conférence de presse, à l’issue de l’entretien, Donald Trump a insisté fermement sur la “sécurité aux frontières“.

Monsieur le Premier ministre, je compte bien travailler avec vous en œuvrant à la défense de nos intérêts communs. Cela passe par un renforcement des relations commerciales entre nos deux pays. Cela passe aussi par un transit aux frontières qui soit sécurisé et cela passe par un partenariat plus étroit en matière de sécurité nationale et internationale.
Donald Trump, président des Etats-Unis

Divergences sur l’immigration

Entre les deux hommes, il a aussi été question de la politique migratoire.
Donald Trump a réaffirmé sa volonté de “ne pas laisser les mauvaises personnes entrer aux Etats-Unis“.

Justin Trudeau a, lui, rappelé son attachement à une politique d’ouverture envers les réfugiés”, “sans compromettre notre sécurité”, a-t-il précisé.

Les relations entre voisins peuvent être compliquées, et on peut ne pas être d’accord sur tout. Mais tenant compte du respect éprouvé mutuellement, nous devrions être en mesure de surmonter nos différends, en restant des alliés, et des amis proches.
Justin Trudeau, Premier ministre canadien

Justin Trudeau était le troisième dirigeant étranger à être ainsi reçu par Donald Trump à la Maison-Blanche, après la Britannique Theresa May et le Japonais Shinzo Abe.

Pour aller plus loin

>> Donald Trump et les poignées de main gênantes, une longue histoire

>> Avant Trudeau et Trump, retour sur les relations de leurs prédécesseurs

Pour revoir la conférence de presse en intégralité