DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mossoul : 250 000 personnes pourraient être forcées à fuir les combats

Alors que l’offensive se poursuit à Mossoul, le Haut Commissariat des Nations Unies s’inquiète du sort des réfugiés.

Vous lisez:

Mossoul : 250 000 personnes pourraient être forcées à fuir les combats

Taille du texte Aa Aa

Alors que l’offensive se poursuit à Mossoul, le Haut Commissariat des Nations Unies s’inquiète du sort des réfugiés. 7 camps sont déjà opérationnels pour accueillir ceux qui fuient les combats et un autre est en construction au Sud de la ville irakienne.

Point of view

"Près de 250 000 personnes pourraient être déplacées."

Matthew Saltmarsh Le porte-parole pour le Haut Commissariat aux réfugiés

Des capacités d’accueil insuffisantes

Cependant le nombre de place sera loin d‘être suffisant pour faire face à l’afflux de personnes déplacées s’alarme Matthew Saltmarsh. Le porte-parole pour le Haut Commissariat aux réfugiés a déclaré :Selon les estimations, près de 250 000 personnes pourraient être déplacées. Il explique : presque 217 000 ont fui les hostilités depuis le début de l’offensive, le 17 octobre, et environ 160 000 de ces personnes sont toujours déplacées.

Les troupes irakiennes se rapprochent de l’aéroport de Mossoul

Sur le front, les troupes irakiennes poursuivent leur avancée vers l’aéroport de Mossoul. Ils ont repris la ville d’Albu Saif, perchée sur une colline qui surplombe l’aéroport. Selon des sources militaires, les djihadistes reculent vers Mossoul, où ils espèrent se retrancher dans les rues sinueuses et bien plus peuplées que l’est … près de 750 000 civils résident à l’ouest de la ville.