DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: réactions politiques suite à la mort d'un symbole de la lutte pour l'euthanasie


Italie

Italie: réactions politiques suite à la mort d'un symbole de la lutte pour l'euthanasie

Fabiano Antoniani est décédé hier en Suisse. Gravement handicapé suite à un accident en 2014, il réclamait le droit à mourir dans son pays l’Italie.
Ce matin, la nouvelle de sa mort fait la une de la presse transalpine. Elle relance un débat ouvert il y a plus de dix ans dans un pays fortement influencé par les valeurs catholiques et qui clive entre gauche et droite. Pour Nicola Fratoianni, député du parti Gauche italienne (SI) “ L‘énième report d’un débat sur le testament biologique est une honte. J’ai honte d‘être citoyen et député de ce pays”.
Au contraire au centre droit, le député Maurizio Lupi insiste sur le fait que “l’Etat ne peut pas accepter et légaliser le suicide. Je crois que nous devons fermement et clairement comprendre quer l’Etat a une charge: ne pas laisser seul celui qui est dans cette condition”

Cela fait des années qu’un débat au Parlement italien est repoussé. Dès 2009, le cas d’ Eluana Englaro avait été très médiatisé. Mais l’opinion pourrait être en train de changer. D’après plusieurs enquêtes 60% des Italiens sont désormais favorables à une loi sur la fin de vie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Cisjordanie

Israël: des maisons évacuées dans une colonie en Cisjordanie