Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Jérôme Valcke ne veut pas en rester là

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
Jérôme Valcke ne veut pas en rester là

<p>L’ancien secrétaire général de la <span class="caps">FIFA</span>, le Français Jérôme Valcke, saisit le Tribunal arbitral du sport.</p> <p>Il conteste la suspension de dix ans que lui a infligée la justice interne de la Fédération internationale de football.</p> <p>Jérôme Valcke a été limogé début 2016, puis condamné à cause de son implication dans une affaire de revente de billets pour assister à des rencontres du Mondial 2014.</p> <p>L’ancien journaliste de Canal+, devenu ensuite le directeur du marketing de la <span class="caps">FIFA</span> puis le bras droit de Sepp Blatter, souhaite que sa sanction soit définitivement levée.</p> <p>Selon le Tribunal arbitral du sport, il devrait être fixé sur son sort avant la fin de l‘été puisque “la procédure devrait durer entre quatre et cinq mois.”</p> <p>Par ailleurs, l’instance basée à Zurich a ouvert une autre enquête à l’encontre de Sepp Blatter, de Jérôme Valcke et de l’Allemand Markus Kattner pour “conflit d’intérêt et corruption”. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Jérôme Valcke fait appel de sa suspension auprès du Tribunal arbitral du sport (<span class="caps">TAS</span>) <a href="https://t.co/NZAScdzcFU">https://t.co/NZAScdzcFU</a> <a href="https://t.co/E0ORaNDUch">pic.twitter.com/E0ORaNDUch</a></p>— L’actu du Sport (@LactuDuSport) <a href="https://twitter.com/LactuDuSport/status/836606482594549760">28 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>