DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paris et Berlin inquiets par la détention en Turquie du journaliste Deniz Yücel


Allemagne

Paris et Berlin inquiets par la détention en Turquie du journaliste Deniz Yücel

Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangère Romain Nadal estime préoccupante la décision d’un tribunal d’Istanbul de placer en détention provisoire le correspondant du quotidien allemand Die Welt.

Son placement en détention provisoire a été annoncé lundi. Le journaliste germano-turc est poursuivi pour propagande terroriste et incitation à la haine.

Son rédacteur en chef Ulf Poschardt est abasourdi par ces poursuites.

Ulf Poschardt : “Je suis beaucoup plus touché que je l’aurais imaginé. Nous avions imaginé plusieurs scénarios, mais c’est le pire de tous qui arrive. Nous sommes tous sidérés.”

Les médias allemands se mobilisent pour exprimer leur soutien Deniz Yücel qui s‘était de lui-même rendu à la police le 14 février alors qu’il se savait recherché.

Selon Die Welt, la police voulait l’interroger au sujet des articles qu’il avait publié sur le piratage des courriels du gendre du président turc Recep Tayyip Ergogan.

Les courriels avaint révélé les pressions du pouvoir sur les médias.

La chancelière allemande Angela Merkel estime que la détention de Deniz Yücel est une décision “amère et décevante” en plus d‘être “excessivement dure “, car le journaliste s‘était mis à la disposition de la justice.