DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles : une voiture remplie de bonbonnes de gaz interceptée


Belgique

Bruxelles : une voiture remplie de bonbonnes de gaz interceptée

Une voiture, qui contenait deux bonbonnes de gaz, a été stoppée par la police belge jeudi 2 mars en milieu d’après-midi. Elle circulait près de la Porte de Hal, sur la commune de Saint-Gilles à Bruxelles. Son conducteur a été arrêté et, selon les autorités locales qui se sont confiées à la télévision publique belge RTBF, cette personne serait fichée comme “radicalisée”. La RTBF a confirmé que l’homme, accusé de faire partie d’une filière islamiste, avait été condamné à cinq ans de prison avec sursis pour avoir rallié la Syrie en 2014.

Ce jeudi dans Bruxelles, le conducteur avait déjà brûlé deux feux rouges lorsqu’il a été rattrapé par une patrouille de police. Le coffre de son véhicule, qui a été ouvert de force, contenait plusieurs bouteilles de gaz. Le quartier a été en partie évacué pendant quelques heures et sécurisé par des forces de l’ordre et des militaires. Des démineurs ont été dépêchés sur place. “Aucun mécanisme de détonation n’a été retrouvé dans la voiture, ni d’explosifs”, a précisé le parquet de Bruxelles dans la soirée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Turquie

Ankara dénonce l'annulation d'un meeting pro-Erdogan en Allemagne