DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La tragédie des bébés « illégitimes » d'un couvent irlandais

Après des décennies de silence, le voile se lève sur la tragédie de l’ ancien couvent irlandais de la ville de Tuam, située au Nord du pays .

Vous lisez:

La tragédie des bébés « illégitimes » d'un couvent irlandais

Taille du texte Aa Aa

Après des décennies de silence, le voile se lève sur la tragédie de l’ ancien couvent irlandais de la ville de Tuam, située au Nord du pays .

Point of view

Je veux des excuses de la part de l'État, et de l'église.

PJ Haverty né dans l'orphelinat de Tuam
L’enquête sur « la fosse commune aux 800 bébés », repérée par une historienne amatrice locale a révélé : une structure souterraine remplie « d’ossements humains ». Il s’agit des restes d’enfants morts entre 1925 et 1961, dans l’ancien couvent des Soeurs du Bon Secours. Le lieu accueillait des jeunes mères célibataires tombées enceintes hors mariage.

la mémoire des victimes «sera honorée »

La ministre pour l’enfance irlandaise, Katherine Zappone a déclaré : « Les informations que j’ai reçues confirment les soupçons et surtout elles tracent les restes spécifiquement au moment du fonctionnement de la maison plutôt qu‘à des temps plus lointain de notre histoire comme lors de la famine ». Elle a également promis que la mémoire des petites victimes de l’orphelinat de Tuam « serait honorée » et qu’une sépulture digne leur serait aménagée.

PJ Haverty est né dans l’orphelinat de Tuam. Aujourd’hui, il demande que justice soit rendue à sa défunte mère : « ce n‘était pas sa faute, c‘était l‘église, l‘État, et ce pays qui l’a laissé tomber. Je veux des excuses maintenant parce qu’elle n’a rien fait de mal » ajoute-t-il. Et surtout il souhaite « pouvoir retourner sur sa tombe et lire qu’elle n’a rien fait de mal ».

Une tache pour l‘église irlandaise

Des femmes non-mariées et leurs enfants illégitimes étaient vues comme une tache dans un pays qui se voulait fervent catholique.

Entre les années 1930 et 1950, le taux de mortalité des enfants «illégitimes» était souvent plus de cinq fois supérieur à la normale. En moyenne, plus d’un enfant sur quatre né hors mariage est mort à cette époque.

L’Archevêque de Dublin a déclaré que « si une telle chose était arrivée à Tuam, la même chose s‘était probablement produite dans d’autres établissements du même type ».

Avec agences