DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cinq graphiques pour éclairer l'égalité des femmes en Europe à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes


monde

Cinq graphiques pour éclairer l'égalité des femmes en Europe à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes

Les femmes font plus d‘études que les hommes…

La proportion des femmes dans l’UE qui sont plus diplômées que les hommes est plus importante (29% pour les femmes, 25,3% pour les hommes).

L’Allemagnes est l’un des rares pays dont la tendance est inversée.

L’Estonie, l’Irlande, Chypre, la Lithuanie, la Finlande et la Suède où les femmes sont le plus diplômées. Contrairement à l’Italie, la Roumanie et Malte.



…mais elles gagnent moins

Pour les postes de direction (dans les entreprises de plus de 10 salariés) il existe une différence de quelques 10 euros par heure.

EN 2014 les hommes ont gagné en moyenne 32,08 euros de l’heure contre 22,88 pour les femmes.

L’Italie et l’Allemagne sont les pays où la différence est la plus marquée, et la Roumanie et la Bulgarie où elle est le moins.



…sont moins supposées occuper des postes de direction

Dans toute l’Europe les femmes ne sont que 35% à diriger des structures de plus de 10 salariés. Avec 53% la Lettonie surnage à l’inverse de la Belgique, de l’Italie et de l’Allemagne.



…elles occupent moins de sièges dans les parlements

Aucun pays listé ci-dessous ne respecte la parité. Islande, Suède et Finlande sont les bons élèves… ce qui n’est pas vraiment le cas de la Hongrie, de l’Ukraine et de la Croatie.



…et elles ne deviennent que très rarement Premier ministre

A l’heure actuelle seuls le Royaume-Uni, la Pologne et l’Allemagne ont une femme à la tête de leur gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Les Européens et le sport : les bons et les mauvais élèves