DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Journée internationale des droits des femmes 2017: #DayWithoutAWoman


monde

Journée internationale des droits des femmes 2017: #DayWithoutAWoman

Cette année, l’ONU a placé la 40e Journée internationale des droits des femmes sous le thème de l‘égalité au travail d’ici 2030. A Wall Street, face au fameux taureau, la statue d’une petite fille défiant l’animal, a été installée pour symboliser le manque de femmes à la tête des entreprises cotées en bourse… Une opération temporaire que nous explique Lori Heinel, porte-parole du gestionnaire de fonds State Street Global Advisors :

Les femmes représentent environ la moitié de la population, et pourtant, dans les entreprises américaines, elles ne sont pas très bien représentées au niveau des cadres supérieurs, que ce soit en tant que PDG, dans les conseils d’administration, ou à d’autres postes élevés. Nous pensons que nous manquons véritablement une opportunité : en encourageant les femmes à prétendre à tout ce à quoi elles contribuent, nous pouvons effectivement créer de meilleurs progrès économiques dans le monde entier.

Toujours aux Etats-Unis, et comme dans une cinquantaine de pays, les organisateurs de la Women’s march, la marche des femmes anti-Trump, ont aussi lancé le mot d’ordre : une journée sans femme… Ils ont appelé à une grève internationale, ou à d’autres actions plus concrètes ou symboliques, comme limiter les achats aux magasins dont les propriétaires sont des femmes ou porter du rouge…


==



Dès dimanche, un peu partout, des manifestations ont été organisées comme à Londres où des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour parler égalité des genres, égalité salariale, égalité tout court…

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a aussi défilé :

Ce qui est formidable aujourd’hui, ce que nous essayons de faire, c’est lutter pour l‘égalité : être féministe ne doit pas être réservé aux femmes. Hommes, femmes, garçons, filles, que vous soyez vieux, jeunes, riches ou pauvres, nous avons tous besoin de comprendre qu’il s’agit d’un combat pour nous tous.

L’inégalité entre les sexes est vaste et a différentes facettes. Dans d’autres régions du monde, les femmes manifestent pour leurs droits fondamentaux, le droit à l‘éducation, le droit de vote, le droit à ne pas être mariée de force…

Dans la Pologne conservatrice et catholique, des milliers de femmes se sont opposées dimanche au projet du gouvernement de resserrer les limites déjà strictes de l’avortement.

Nous protestons contre l’interdiction de l’avortement et l’interdiction de la contraception, le manque d’accès à la contraception, mais aussi le fait que nous ne sommes pas soutenus quand nous voulons avoir des enfants parce que la fécondation in vitro n’est pas disponible et que les procédures d’adoption sont très limitées“, explique l’activiste Karolina Wieckiewicz.

En Turquie, des associations de femmes ont manifesté dans différents endroits d’Istanbul. A Sanliurfa, elles n’avaient pas obtenu l’autorisation de manifester, alors elles voulaient dénoncer les violences domestiques : 21 personnes ont été arrêtées.

Selon le journal “Hürriyet”, la plateforme de prévention contre les meurtres de femmes a recensé plus d’un millier de féminicides entre 2010 et 2015. Plus d’un sur deux (608) a été commis par des maris ou des ex-petits amis.


En chiffres : En 2016, moins de la moitié des pays dans le monde avait atteint la parité entre les sexes dans l’enseignement primaire et secondaire (UNESCO). 35 % des femmes dans le monde ont été victimes de violence physique et / ou sexuelle (ONU, 2015). Deux tiers des 774 millions d’analphabètes dans le monde sont des femmes, une proportion qui n’a pas changé en deux décennies (UNESCO, 2015). Les femmes ne représentent que 23,3 % des parlementaires dans le monde entier (UIP, 2017). Les femmes représentent les deux tiers des citoyens les plus pauvres du monde (UNESCO 2014). Les femmes sont sous-représentées dans les disciplines scientifiques et technologiques. Seulement 29 % des chercheurs dans le monde sont des femmes (UNESCO, 2014).

ALL VIEWS

Touchez pour voir
Etat islamique exécute 30 patients et médecins de l'hôpital militaire

Afghanistan

Etat islamique exécute 30 patients et médecins de l'hôpital militaire