DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bain de sang dans une mosquée syrienne, rasée par des raids aériens


Syrie

Bain de sang dans une mosquée syrienne, rasée par des raids aériens

Des raids aériens ont réduit en miettes une mosquée d’un village dans une zone rebelle du nord de la Syrie. Le bombardement a eu lieu à l’heure de la prière, en début de soirée. Bilan, 42 morts, une centaine de blessés, certains qui vont succomber à leurs blessures dans les heures ou jours qui viennent.
Les avions non identifiés ont bombardé le village d’al-Jineh, situé à 30 km à l’ouest de la ville d’Alep.

Les Casques blancs, les célèbres secouristes des zones rebelles de Syrie, fouillent dans les décombres et parviennent à en tirer un survivant.

Nul ne sait qui est responsable ce massacre, alors que la guerre vient de rentrer dans sa septième année. Le ciel syrien est encombré par les avions du régime syrien, de la Russie, de la Turquie et de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Italie

L'Etna en éruption pour la troisième fois en trois semaines