DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le conflit syrien au cœur du Festival international du film sur les droits Humains


cinema

Le conflit syrien au cœur du Festival international du film sur les droits Humains

Pour sa quinzième édition, le Grand Prix de Genève est décerné au documentaire du réalisateur danois Andreas Dalsgaard et de la syrienne Obaidah Zytoon “The War Show”, déjà primé à Venise.

On y voit Obaidah Zytoon, présentatrice radio, et ses amis manifester, sur fond de printemps arabe en 2011. Mais peu à peu, l’euphorie laisse place à l’horreur que l’on connaît aujourd’hui.

“La moitié des gens que nous avons suivis n’ont pas survécu au conflit syrien. Ils ne sont pas ici aujourd’hui parce que leurs droits n’ont pas été respectés. C’est pour eux que c’est important”, conclut Andreas Dalsgaard.

Le Grand Prix fiction est décerné à “Burning Birds”, du Srilankais Sanjeewa Pushpakumara. En 1989, en pleine guerre civile, il retrace le parcours d’une veuve et de son combat quotidien pour élever ses huit enfants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

cinema

L'empereur poursuit sa marche