DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Europhiles et europhobes manifestent en marge des commémorations du traité de Rome


Italie

Europhiles et europhobes manifestent en marge des commémorations du traité de Rome

Plusieurs manifestations ont réuni des milliers de personnes ce samedi à Rome en marge du 60è anniversaire de la signature du traité fondateur de l’Union européenne.

Environ 5 000 défenseurs d’une Europe fédérale ont ainsi convergé vers le Colisée en arborant des drapeaux européens.

10 000 personnes ont également défilé au même endroit pour réclamer des politiques économiques sociales et dénoncer les mesures d’austérité.

“Je suis l’un des très nombreux militants pro-européens” confie un manifestant. “Nous voulons lutter contre le populisme, nous voulons être entendus par ceux qui nous gouvernent, leur dire que nous avons besoin de plus d’Europe, d’une Europe intégrée.”

“La majorité des Européens croit au projet européen, mais nous ne voulons pas de l’Europe mise en place aujourd’hui par le Conseil de l’Europe” dit un autre manifestant.

Des souverainistes, mais également des militants du mouvement de gauche Plate-forme sociale Euro-stop ont aussi défilé contre l’Europe dans les rues de Rome.

Ce dernier cortège était sous haute surveillance de la police qui craignait des débordements et l’infiltration de groupes anarchistes type Black Bloc.

“Nous sommes contre l’Europe” expliquait un homme en colère à la vue des forces de police anti-émeutes. “Voilà leur vision de l’Europe! Leur Europe, c’est l’absence de démocratie et elle est faite pour affamer les peuples. C’est une provocation qui vise notre manifestation, une manifestation qui se déroulait de façon démocratique et pacifique.”

Un important dispositif de sécurité avait été mis en place pour encadrer les cortèges de manifestants dont beaucoup ont été fouillés avant de pouvoir entrer dans la ville et participer aux défilés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

"Une heure pour la planète" d'une capitale à l'autre